Morts à la guerre de 14-18

 
 

CLARAC Jules

Il est né le 17 juillet 1891 à Carcassonne.
En 1914 à la mobilisation il était domicilié à Tréziers. Il est affecté comme soldat de 2eme classe au 19° régiment de dragons. Il meurt  à l'hôpital complémentaire N° 19 de Dôle (Jura)

 
LE 19eme REGIMENT DE DRAGONS
En 1914 le 19eme régiment de dragons est en garnison à Castres. Il est commandé par le colonel Sauzey. Il réunit 31 officiers, 681 sous officiers et hommes de troupe Il dispose de 707 chevaux. Il appartient à la 10eme division de cavalerie. 
 
EXTRAITS DU JOURNAL DE MARCHE DU 19eme REGIMENT DE DRAGON
AOUT ET SEPTEMBRE 1914 COMBATS EN LORRAINE
Dans la soirée du 3 août, le régiment embarque à Castres sur quatre trains Deux jours plus tard il débarque à Domgermain au sud ouest de Toul. Il cantonne à Barbonville. Le 7 août  la 10° Division de cavalerie se porte dans la région de Lunéville. Le 14 août il se porte vers l'est. Après avoir traversé Lunéville puis Manonviller il bivouaque à Fréménil.

Le 15 à 19h  le 3eme et 4eme escadron aux ordres du capitaine Danglade sous une pluie d'orage partent en reconnaissance sur la région Longrain Contrenange. Après Blamont repris à la baïonnette par les fantassins ils poursuivent vers Saint Georges.

La frontière est atteinte, la colonne franchit au port de lance; les officiers en tête, sur un rang, saluent du sabre. (1)
Ils avancent jusqu'au signal de Touleray
Le 17 août le régiment arrive à la nuit tombée à Réchicourt le Château pour cantonner.
C'est le premier contact avec les populations de la Lorraine annexée : visages fermés, parole béve et rare. Ces gens considèrent nos succès comme éphémères et se gardent de représailles...(2)
 
23 août la mission du corps de cavalerie est de couvrir la droite de la 2éme armée et la trouée de Charmes. S'étant massé à la lisière sud du bois de Broth, il y stationne, fait reconnaître et détruire les passerelles et mettre les gués de la Mortagne hors d'usage. Le régiment cantonne à Roselieures
24 août, l'ennemi ayant passé la Mortagne le détachement de Brunes est obligé de se replier. Il reçoit l'ordre d'aller renforcer le détachement qui essaye d'interdire aux allemands de déboucher sur Gerbéviller
25 août le 2eme bataillon de chasseurs attaque Roselieures appuyé par l'artillerie de la division de cavalerie, soutenu par la 15eme brigade de dragons. Les renforts arrivent, l'ennemi est refoulé, à la nuit tombante il abandonne la lutte et se replie, c'est la victoire de Roselieures. La trouée de Charme est fermée, la Lorraine française dégagée. Pendant cette journée, le 19eme dragons est resté en réserve.
29 août le régiment est à Saulxure les Nancy
SEPTEMBRE 1914 LA MARNE  COMBATS SUR L'AISNE
Le 2 septembre le régiment quitte la Lorraine. Il est transporté par voie ferrée à Epernay
GUERRE DE TRANCHEES
Le régiment arrive à Belfort dans la journée du 12 décembre.
A partir du 5 janvier 1915 la 10° division de cavalerie vient occuper un secteur du front sur la voie ferrée de Mulhouse à Massevaux. Il s'agit d'une plaine marécageuse.
Le 7 le régiment arrive à Aspach le haut. Tout est à organiser pas de tranchées pas d'abris. Le PC s'installe dans les caves de la gare.
 

 
En juin 1916 le régiment est en Champagne sur le front des Marquises. En août il est dans la région de Beauvais.
 
Le 1er août 1917 revient en Alsace. Il est positionné sur le canal de la Marne au Rhin.
Le 9 septembre le 19° dragons  les villages de Vézelois et de Méroux. 120 hommes sont affectés aux tranchées

 
 

MORT DE JULES CLARAC

 

Jules Clarac est décédé le 14 octobre 1917 à l'hôpital militaire complémentaire de Dôle Jura. Les hôpitaux complémentaires sont gérés par le service de santé militaire.
Le régiment reste en Alsace jusqu'en mai 1916.
 
SOURCES :

Historique du 19eme Régiment de Dragons pendant la guerre 1914-1919, Imprimerie Berge- Levrault (1) p.6, (2) p.7