DÉLIBÉRATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL DE TREZIERS

1920 - 1929

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

06 octobre 1921

Présentation du devis, bordereau de prix, avant mêtré et détail estimatif des travaux de grosses réparations à l'école mixte et au presbytère : 2300F. Recettes votées et acceptées. Autorise les travaux à traiter avec M. Lasserre maçon à Mirepoix

 

Liste vieillards infirmes : Faure Antoinette  veuve Arnaud

 

05 décembre 1923

Lettre du Préfet. Projet de délibération en vue de l'électification de la commune. Subvention de l'Etat 30%

 

10 décembre 1923

Le Conseil examine le projet d'électrification totale de la commune. Projet établi par le génie rural. Décide de procéder à l'électrification

 

03 mai 1925

Elections 30 votants

Faure Abel 30

Malvieille Joseph 28

Monié Baptiste 28

Fabre Camille 25

Laffont Antoine 21

Roujol Henri 18

Carrié Auguste 17

Lagarde Paul 17

Gillis Antoine 17

Sarrail Augustin 17

D'Esperonnat Clément 16

Arcizet Justin 13

Anglade Alphonse 13

Faure Martin 13

Luga Osmin 11

Trastet Raymond 11

Lagarde Edmond 2

Combes Antonin 1

Bonnery Ernest 1

 

 

 

17 mai 1925

Maire  : Laffont Antoine 9

Adjoint : Monié Baptiste 9

 

25 mai 1925

Déplacement de la cabine téléphonique

Demande de Mme Laffont Mathilde gérante du téléphone de Tréziers tendant à déplacer la cabine téléphonique de la Mairie à son domicile. Approuvé par le Conseil

 

19 mai 1929

Election du maire Sérié Elie 10 Adjoint Monié Baptiste 6

 

26 mai 1929

Imposition d'une journée de prestation pour l'entretien des chemins ruraux.

A partir de 1930 une 4éme journée de prestation sera imposée sur tous les éléments imposables : hommes, bœuf, charrette au même titre et donc dans les mêmes formes que les 3 journées existant actuellement. Le produit de cette imposition est acquittée soit en travail soit en argent. Elle sera exclusivement employée à l'entretien des chemins ruraux

 

23 juin 1929

Travaux de construction d'un préau couvert et de cabinets. L'école ne possède pas de préau et les cabinets ont besoin d'être mis en état convenable. Devis 3200F

 

01 septembre 1929

Travaux à l'école. Canalisation d'eau, électrification, entretien cheminée Devis 3200F

 

Classement du chemin vicinal N°1 Tréziers Moulin Neuf en chemin départemental.

 

Projet de travaux aux canalisations d'eau. Considérant que pendant l'été la commune se trouve privée d'eau, qu'il y aurait lieu de remédier à cette pénurie en faisant des travaux pour la conduite au village d'une source située à 2km environ.

 

18 décembre 1929

Electrification de la commune

Devis fourni par la Sté Méridionale de transport de Force de Carcassonne. Prévoit la construction d'un réseau de distribution de l'énergie électrique. Montant 112 000F. Prévoit l'installation dans le village de 8 lanternes d'éclairage des rues. Reste à la charge de la commune 41 560F. La société s'engage à faire les travaux pendant l'été 1930.

 

Projet d'adduction eau potable.

Le Conseil considére :

1 - que la source alimentant le village de Tréziers en eau potable par gravitation est devenie par suite de l'abaissement des courants souterrainsnou pour toute autre cause insuffisante pour l'usage des habitants.

2 - que ces derniéres années pendant 6 mois de juin à novembre les habitants sont obligés de se procurer par charrois à la riviére qui coule à 1500m l'eau nécessaire pour la boisson et les usages domestiques.

3 - que de juin à novembre précisément pendant la période la plus active des travaux agricoles ces charrois les génnent considérablement dans leurs travaux d'exploitation agricole, que de plus deux fois par jour ils sont obligés de conduire s'abreuver à la rivière leurs animaux de travail ce qui occasionne avec des fatigues supplémentaires une grande perte de temps.

4 - que cette situation est particulièrement défavorable pour l'exploitation des terres de la commune et pénible pour les agriculteurs qui restent encore attachés à leur sol.

5 - considérant de plus que si dans la période de pénurie la plus critique en raison de la quantité de fourrage et de céréales qui s'engrangent, un incendie se déclarant les habitants n'auraient pas d'eau pour l'éteindre et il pourrait devenir un fléau.

6 - considérant en outre que s'il n'y a pas dans le village de puits privés abondants il ne fait pas de doute que des courants d'eau comme l'indiquent en période de sécheresse par des jaillissements extérieurs qui existent aux abords du village, qu'au surplus et à défaut de ces courants il serait possible d'alimenter le village en eau par élévation et conduite des bords de la rivière au village.

7 - que la réalisation d'un projet d'eau potable solutionnerait en même temps la question de l'eau nécessaire aux usages agricoles/

Demande au service du Génie Rural l'étude d'un projet d'adduction d'eau potable et à usage agricole.

 

16 février 1930

Achat de terrain pour la construction d'un poste de transformation  dans la parcelle 57A de Faure Martin 12 m2

M. Malveille est désigné pour remplir les fonctions de surveillant de travaux.

 

15 juin 1930

Les inondations survenues en mars dernier ont causé des dégradations aux chemins ruraux et vicinaux.

Passage à niveau N°3 de la ligne du Chemin de Fer du Midi Bram Lavelanet sur le chemin vicinal ordinaire N° 1 de Tréziers à Mirepoix. Les propriétaires vu la pénurie totale d'eau au village sont obligés de conduire deux fois par jour les animaux de travail pour s'abreuver à la rivière ou conduit ce chemin. Ceux ci s'engagent très souvent sur la voie du chemin de fer et de grands accidents sont à craindre. Le conseil donne un avis défavorable à la suppression des barrières. Ils demandent leur rétablissement.

Installation de l'électricité dans les meubles communaux : mairie, presbytére, église.

Prise en charge par la commune des frais supplémentaires d'amenée du courant à Faure Germain à Tréziers et à la veuve Toustou et Sarail au hameau de l'Espagnol.

Une lampe à la mairie et une lampe à l'école     247F

Deux lampes dans le logement de l'instituteur 252F

3 lampes au presbytère 412F

3 lampes à l'église 700F

Immeuble Faure Germain         450F, Toustou Sarail 100F

Location presbytère 9 ans prix 150F

Réparations de la maison d'école et du presbytère. Le logement de l'instituteur mérite d'être remis en état convenable à l'occasion du changement de maitresse d'école. La toiture du presbytére menace de s'effondrer.

Demande assistance d'allocation vieillard présentée par Faure Marie née Planet. Commission composée de M. Serié, Monié, Lagarde, Fabre, Malveille. La commission considére que Mme Faure âgée de 89 ans, sans ressources personnelles, impotente par son grand age et l'infirmité des yeux est une lourde charge pour ses fils Faure Martin et Faure Germain vivant péniblement tous deux du fruit der leur travail, décide de donner un avis favorable.