fermeture de l"ecole communale de treziers

DERNIERES CLASSES A TREZIERS

 

 

Après la guerre de 39-40, le village entra dans une longue période régressive, qui allait voir son dépeuplement.
Une jeune maîtresse dynamique Mademoiselle Geneviève Arrivié avait été nommée. Plusieurs de ses élèves continueront leurs études au collège ou au lycée.

Le 11 novembre 1953 le maire Henri Roujol exposa aux conseillers qu'il disposait d'une allocation de trente sept mille francs, attribuée par la caisse départementale scolaire. Il dit avoir consulté l'institutrice. Elle lui avait fait visiter la salle de classe. Il avait constaté le mauvais état du mobilier. Les tables des enfants étaient en place depuis plusieurs décennies. Usées par des générations d’élèves elles avaient été réparées plusieurs fois. Elles n'offraient plus une solidité suffisante. Il convenait de les remplacer. Il avait reçu récemment la visite d’un représentant. Il lui avait présenté des pupitres individuels modernes. Leur châssis était en tube d'acier laqué. Ils pouvaient convenir à des enfants de cinq à quinze ans. Il proposa, en accord avec l'institutrice, de commander cinq  tables.

Ce seront les derniers bancs pupitres de l'école. Ils n'auront pas le temps, comme les antiques tables en bois, d'user les culottes de plusieurs générations d'écoliers.

 
 

 
Neuf ans plus tard, à la rentrée 1964, l'école de Tréziers est  fermée. Il n'y avait plus que six enfants en âge de fréquenter l'école primaire. Ils seront accueillis par l'école de Moulin Neuf. Un ramassage scolaire fut mis en place.
 
Un trait définitif fut tracé, tout espoir de réouverture abandonné, en 1971. Le maire Joseph Monié demanda l'autorisation à l'Inspection Académique d'utiliser la salle de classe désaffectée. « Considérant que la mairie actuelle n'a qu'une petite pièce exposée au nord, humide et en mauvais état, et que la salle de classe est grande et bien exposée... ». L'Académie donna son accord. C'en était fini de l'école communale de Tréziers.
 
Retour Ecole

ISSN : 1626-0139

03/08/2009

mail to : faure.robert@wanadoo.fr